mardi 4 juin 2013

J'en ai Marjamets plus je ne le referai ... (Kal entre amies #2)

3615 code titre débile, bonjour ! 

Bon en plus je triche chouïa car Marjamets se prononce Ma-yar-mets d'après l'introduction que l'on peut trouver sur le pattern. Ce modèle donc, dont le nom réfère aux forêts estoniennes où les baies poussent (traduction littérale made in Pandaland, je vous en prie), est celui de Kadri sts. 

Ce modèle, ce n'est pas moi qui l'ai trouvé, mais Sophie. Il semble que je lui ai donné le goût de la dentelle suite à notre dernier Kal. Un matin, j'ai donc reçu la proposition d'un kal que je me suis empressée d'accepter (ah ah comme si je n'avais pas assez d'encours). 

Mais, car il faut toujours un mais, je m'étais également engagée à gâter la grande gagnante du concours (mais aussi les petites gagnantes). Cela m'a amenée à faire des recherches des heures durant en me demandant ce qui pourrait bien plaire à chacune. 

Le deal était tout trouvé, ce Marjamets serait pour l'une d'entre elles. 

Voici donc le châle que Gwénola, de ma petite Factory, a reçu en tant que surprise made-home n°1 de son colis-cadeau, je peux à présent  vous le montrer, il semble que le nombre de merci dans le mail que je viens de recevoir prouve qu'elle a bien reçu le paquet : 
Oui du soleil ! 



Je l'ai fait immédiatement après le Montego #2, du coup, j'avais l'impression de tricoter un mouchoir de poche ! Mais finalement après blocage, il a une bonne envergure. 


Et couvre plutôt bien les épaules ! 
Bon, malgré l'envie d'en faire de jolies photos, je ne l'ai pas porté trop longtemps, je ne voulais pas que mon parfum s'y accroche.


Quelques détails techniques :  
Je l'ai tricoté en Lace Drops noire (70%alpaga - 30% soie = autant dire un nuage de douceur !) et en Superfine wool metallic grise avec fil argenté incrusté. Deux fils extrêmement fins qui se sont bien accordés. Aiguilles 4mm. 
A la base, je ne devais utiliser que la Lace, mais, l'échantillon obtenu, quelque soit la taille d'aiguille, il faut le dire, était MOCHE ! Il a fallu ruser et trouver un autre fil. Sachant que ma marge de manoeuvre était réduite, Gwénola ne m'ayant indiquée que les couleurs noire et grise. 
Bref, rien que pour ça, j'ai crié, hurlé, grogné, défait et redéfait plusieurs fois, avant de trouver mon bonheur laineux. Ça m'a pris un temps fou. 
Le mélange des deux laines fait un très joli chiné qui brille légèrement au soleil grâce au fil métallique, chose qu'on ne voit pas du tout sur la photo.

Le jersey de début, c'est piece of cake, rien à signaler. 
Là où ça devient chiant, c'est quand les noppes débarquent ... La manière recommandée, je ne peux vous la présenter que par un subtil copier-coller d'un mail écrit à Sophie :
"C'est moi ou ... cette technique de noppes c'est juste du gros caca en bouse ??? C'est mooooche !!!

suivi d'un second mail : 

"Pour les noppes, en fait c'est pire que du caca en bouses par dizaines dans un champ de vaches (parce que c'est connu, les vaches ça pousse dans les champs)".

Oui c'est de moi, voyez à quel point nos conversations sont pleine d'intelligence parfois, surtout de mon côté, j'ai un vocabulaire et une imagination très étendus. Mais je n'ai pas trouvé mieux pour vous résumer mon impression. 

J'irai même plus loin, puisque, désabusée par ces noppes horribles,  j'ai dû tout défaire. La pire erreur qui fut. J'ai perdu 12 rangs dans l'histoire, car j'ai retiré l'aiguille dans l'espoir de repiquer chaque maille une à une. Que nenni ! Les mailles ont frisées, impossible. J'ai du me débrouiller, récupérant des mailles à différents niveaux de rang du tricot. Ce que j'ai pu résumer habilement et subtilement à Sophie dans un autre mail par : 

"Je sais pas si tu imagines la chose, vu que je raconte mal, mais en gros, c'était hiroshima du tricot." 

Dites-moi que vous les voyez les noppes, hein, vous les voyez !? Mais si, par transparence. J'avoue l'idée lumineuse de faire un modèle à noppes en noir, ça pouvait venir que de moi ... 
Bref, j'ai failli pleurer de colère, oui oui oui ... 

Puis est venu le moment de faire la dentelle de bordure. Et là je dois avouer que j'ai absolument détesté le pattern pour de bon. Notamment car il n'y a pas de "rang-par-rang" détaillé. Certes il y a des charts, mais moi et les charts, on est pas copains, parce que je ne les imprime jamais ! Non, je n'imprime jamais jamais jamais rien. D'habitude je m'en sors super bien, mais là ... Je me suis trompée plusieurs fois de point, de ligne, sur le motif de départ, bref, il fallait défaire et refaire. Et là, j'ai crisé et boudé. 

Ouais ...

Blocage en pointes très léger
Reste le blocage, qui lui aussi a été pénible. Laine supra fragile, qui se lave à 30° maximum, pas de sèche-linge, pas de repassage. Autant dire que ça facilite pas trop les choses ... Je n'ai pu bloquer qu'aux épingles et à la vapeur, d'où des pointes peu prononcées. 

Reste que je le trouve joli, et que c'est pour cette raison que je l'ai continué jusqu'au bout. 

Mais Marjamets, plus jamais pour moi ! 


8 commentaires:

  1. Il est superbe !! Ca en valait la peine d'en ch*** autant!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben , je n'aurai pas mieux dit !
      Bisous ^^

      Supprimer
  2. Le résultat est bluffant. Très beau châle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ J'avoue être satisfaite du résultat

      Supprimer
  3. je confirme qu'il est superbe. je m'en veux que tu aies tant galéré, mais si tu voyais comme je suis heureuse de l'avoir, tu ne regretterais rien.... il est toujours accroché à mon cou depuis que je l'ai reçu!
    je le montre à tout le monde et il a beaucoup de succès...
    dès que je peux faire un article, je mets les photos sur mon blog!
    encore merci, ♥♥♥ bises ♥♥♥
    Gwénola

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais non faut pas t'en vouloir, c'est le jeu ! J'avoue ne pas être au top niveau forme, ou plutôt, j'ai l'esprit ailleurs, du coup je ne suis pas assez concentrée et je fais des bêtises par dizaine. Ce qui compte, c'est qu'il te plaise, ça me suffit largement ♥ Et puis, si tu veux toute la vérité, je viens de terminer le cadeau pour l'une des mini gagnantes et j'ai juste galéré deux fois plus ah ah ah ah, je suis maudite ....
      Bisous ♥♥

      Supprimer
  4. Mdr!!! Le mien m'attend gentillement à 2m de moi, il me regarde et me dit "heu, c'est quand tu veux le blocage, hein!" (oui mon châle me parle!).
    Mais je note que le prochain kal, on choisit à deux lol!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, à moi aussi ils me parlent, mais ils me disent plus des trucs du genre : " hin hin hin tu vas mettre trois heures à nous épingler" et c'est le cas ...
      Ben, le châle était joli, j'aime beaucoup le résultat, c'est plutôt mon cerveau qui a merdouillé. Pis t'sais bien, j'imprime rien, je n'ai qu'à m'en prendre qu'à moi-même ! ;)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...